Différence entre une SARL et une société par actions


S.A.R.L. c. Société

Pour ceux qui veulent démarrer une entreprise, ils doivent d'abord connaître certaines théories importantes qui sous-tendent le démarrage, le maintien et la prospérité de leur entreprise pendant le plus longtemps possible. Pour y parvenir, ils doivent appliquer certains principes qui les aideront à maximiser leurs profits globaux et à équilibrer les coûts et les dépenses. L'analyse de ces aspects aidera à faire croître l'entreprise et à en faire une grande entreprise dans l'avenir, ou même une entreprise géante.

À cet égard, il est important de distinguer les sociétés à responsabilité limitée des sociétés par actions. Les SARL, ou sociétés à responsabilité limitée, sont créées par la présence d'un, ou d'un plus grand nombre, de personnes à vocation commerciale. Ils agissent à titre de propriétaires de l'entreprise et de membres de l'organisation. En même temps, ils ont établi un accord d'exploitation clair. Il s'agit d'un type d'entreprise de transfert, où tous les revenus et les pertes sont répercutés sur les propriétaires. Ainsi, le revenu net total est pris par ledit(s) propriétaire(s), et ce sont eux qui paient personnellement les impôts de l'entreprise. Ces impôts dépendent des revenus du propriétaire. Néanmoins, les SARL peuvent choisir d'être imposées comme des sociétés par actions, si cette condition est favorable pour l'entreprise.

Au contraire, une société est une entité commerciale distincte, dont le revenu et les pertes peuvent être répercutés à la société elle-même, et non à ses propriétaires ou actionnaires. Il s'agit d'un organisme indépendant qui désigne ses actionnaires en fonction de la part qui leur est attribuée. Il est également doté d'un conseil d'administration qui supervise les activités de toutes les entreprises individuelles ou sociétés au sein de l'organisation élargie. Ce conseil est souvent composé des principaux administrateurs de la société. De plus, la société est imposée selon le taux d'imposition des sociétés.

Enfin, les sociétés, comme leur nom l'indique, ont besoin d'avoir plus de formalités en place au sein de l'organisation, alors que les SARL n'ont pas besoin d'avoir ce genre de problème. Il y a moins de paperasse à remplir pour les sociétés à responsabilité limitée en raison de l'absence de réunions régulières du conseil d'administration.

1. L'imposition est basée sur le revenu du propriétaire pour la SARL, alors qu'elle est basée sur le taux corporatif pour les sociétés. Par conséquent, les SARL sont plus souples sur le plan fiscal et tous leurs propriétaires peuvent être imposés individuellement.

2. Tous les revenus et toutes les pertes doivent être comptabilisés par les propriétaires de la SARL (type d'entreprise transmissible), alors que dans les sociétés par actions, c'est l'organisation elle-même qui en tirera les bénéfices et qui devra répondre des pertes de l'organisation dans son ensemble (principe des entités commerciales distinctes).

3. Il y a plus de formalités dans les sociétés que dans les SARL.


Une question ? Nous avons oublié quelque chose ? n'hésitez pas à participer aux commentaires. Nous compléterons cet article avec plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *