Différence entre la fierté et l’estime de soi


Fierté ou estime de soi

La fierté est très différente de l'estime de soi. L'orgueil est simplement défini comme un sentiment d'estime de soi excessive, alors que l'estime de soi peut être synonyme d'estime de soi, mais pas nécessairement d'une valeur aussi élevée. Par conséquent, l'estime de soi est un niveau stable d'estime de soi. Il s'agit plutôt de la somme globale de ses sentiments de valeur.

Les experts disent aussi que l'estime de soi est une forme de trait personnel. Elle est plus grande que n'importe quelle croyance et est en fait plus grande que les sentiments ou les émotions de n'importe qui. Au contraire, l'orgueil est plus une attitude et parce qu'il est en excès, il est aussi accepté comme un vice.

L'orgueil est également considéré par la plupart des sociétés et des religions dans le monde comme un péché, alors que l'estime de soi n'est que l'un des traits normaux que chacun a. À cet égard, la fierté, quel que soit son niveau, est vraiment mauvaise, alors que l'estime de soi, même à des niveaux élevés, peut encore être bonne.

Une bonne estime de soi n'est pas nécessairement synonyme de fierté. Si vous contestez avec quelqu'un juste pour prouver que vous avez raison, c'est de la fierté. Quand vous dansez très bien devant tout le monde parce que vous croyez que vous êtes bon, c'est un signe de haute estime de soi. C'est très différent de prétendre que vous êtes le meilleur et que personne ne peut vous battre dans la danse. Cette pensée trompeuse ou égarée fait souffrir la personne fière, non seulement d'une trop grande estime de soi (fierté), mais aussi d'un excès d'estime de soi.

L'estime de soi s'exprime habituellement par un rapport ou une relation entre deux facteurs. Le facteur supérieur (numérateur) étant le succès d'un individu par rapport au facteur inférieur (dénominateur), qui reflète les échecs d'une personne. Ce ratio est relativement instable car des défaillances, par exemple, peuvent survenir presque n'importe quand. L'estime de soi est généralement perçue ou observée en vertu du comportement d'une personne. Vous viendrez voir si une personne a une estime de soi relativement élevée si elle descend l'allée avec une confiance qui suinte même si elle est un peu grosse. La démonstration de confiance en soi en marchant la tête haute, la tête droite et avec le sourire est une manifestation d'un comportement positif, comme en témoigne la grande estime de soi.

Parce que la fierté est un excès d'estime de soi, sa formule est un succès débordant sans se préoccuper des échecs. C'est comme si la personne fière n'était pas capable de se rendre compte qu'elle a tort (presque parfaite) et se considère comme toujours juste. L'estime de soi, c'est quand on se sent bien et qu'on veut que tout soit bon. L'orgueil est plus de croire que vous n'êtes pas seulement bon mais le meilleur et que vous vous efforcerez davantage de devenir meilleur que le meilleur, même en sacrifiant ceux qui vous entourent.

Les idées Clis :

L'orgueil est défini comme une haute estime de soi, alors que l'estime de soi est simplement synonyme d'estime de soi et se situe probablement à un niveau très stable.

L'orgueil est considéré comme une attitude ou un vice alors que l'estime de soi est considérée par les psychologues comme une sorte de trait personnel.

L'orgueil est mauvais au point d'être considéré comme un péché dans le monde entier alors que l'estime de soi n'est généralement pas considérée comme un péché en soi.

L'estime de soi est le rapport stable entre le succès et l'échec, tandis que l'orgueil est un débordement de sentiment de bien ou de bien sans égard au fait de se sentir mal ou d'avoir tort.


Une question ? Nous avons oublié quelque chose ? n'hésitez pas à participer aux commentaires. Nous compléterons cet article avec plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *