Différence entre LDF et MDF


LDF ou MDF

Les entreprises utilisent des bases de données pour stocker, examiner et récupérer des informations précieuses comme les clients, les études de marché, les comptes, les tendances du marché, l'inventaire des fournitures, les employés et d'autres données vitales pour l'entreprise et ses activités quotidiennes. La plupart des entreprises utilisent Microsoft SQL pour créer des bases de données et stocker des informations, ce qui en fait le programme et l'application les plus utilisés dans cette fonction. Dans les fichiers MSSQL, on peut trouver et utiliser MDF et LDF.

LDF et MDF sont des extensions de fichiers utilisées dans le serveur Microsoft SQL. Ces extensions de fichiers sont utilisées en tandem et sont créées automatiquement lorsqu'une nouvelle base de données est créée dans le programme. Les deux fichiers sont également situés au même endroit pour faciliter la consultation. Mais l'une des fonctions les plus importantes de ces fichiers est qu'ils sont des composants du fichier de sauvegarde (avec l'extension .bak) utilisé dans le programme.

Le fichier d'extension .MDF signifie "Master Database File". Ce fichier contient toutes les informations de démarrage pour la base de données à exécuter et suit toutes les bases de données sur le serveur SQL. Il pointe également vers les autres fichiers de la base de données. Ce fichier est également un fichier clé pour le stockage des informations qui sont très importantes pour l'admission et la supervision du contenu des données sur le serveur.

En attendant, LDF est l'extension de fichier pour le journal des transactions du serveur pour le fichier de données principal. Il permet de sauvegarder les informations de la base de données en plus de conserver un enregistrement de toutes les actions et modifications effectuées sur les informations du serveur. Cela comprend la date, l'heure, les détails de toutes les modifications, les informations sur l'utilisateur qui a effectué les modifications. En outre, le journal indique également le terminal informatique sur lequel les modifications ont été effectuées.

Les modifications qu'un fichier .LDF enregistre fréquemment comprennent la suppression de fichiers, les insertions, les alertes, les ajouts et les mises à jour. En général, le fichier .LDF est le fichier compagnon du fichier .MDF lorsqu'une nouvelle base de données ou un fichier de sauvegarde est créé. Le journal des transactions du serveur permet de suivre les modifications non autorisées ou de retrouver l'origine d'une erreur. Les informations contenues dans le journal peuvent aider à mettre en évidence l'anomalie, à récupérer des données importantes et nécessaires, et à corriger l'accès ainsi que l'erreur.

Les fichiers LDF sont importants pour trois opérations dans les opérations SQL. Il s'agit de la récupération des transactions individuelles, de la récupération de toutes les transactions incomplètes au moment du démarrage du serveur, et de la récupération de la base de données en cas de panne. Lors de la première opération, une déclaration de retour en arrière est émise par l'application et le fichier .LDf est utilisé pour annuler cette opération. Dans le cas où les serveurs détectent une ou plusieurs erreurs, le fichier .LDf sauvegardera la transaction incomplète.

La deuxième opération nécessite un serveur SQL défaillant. Le fichier LDF est utilisé pour revenir à un point de récupération ou à un fichier de sauvegarde dans lequel la base de données est pleinement fonctionnelle. La troisième opération nécessite une défaillance de la base de données. Lorsque ce scénario se produit, les fichiers LDF sont utilisés pour restaurer la base de données avant l'événement de défaillance. Dans cette opération, les informations et toutes les données sont en sécurité et ne sont pas corrompues. Les idées Clis :

MDF est le fichier de données primaires pour MSSQL. Le LDF, en revanche, est un fichier de support et se caractérise comme un fichier journal des transactions du serveur. Le MDF contient toutes les informations vitales et nécessaires dans les bases de données tandis que le LDF contient toutes les actions qui comprennent les transactions et les modifications effectuées dans le fichier MDF. Le LDF concerne trois opérations alors que le MDF ne le fait pas. La taille du fichier LDF peut prendre beaucoup de place en raison des nombreux changements et des détails d'information attribués aux changements tandis que le fichier MDF peut maintenir ou modifier la taille du fichier en fonction des changements réels apportés au fichier lui-même.


Une question ? Nous avons oublié quelque chose ? n'hésitez pas à participer aux commentaires. Nous compléterons cet article avec plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *