Différence entre les tests d’urine et de grossesse sanguine


Tests d'urine ou de grossesse sanguine

Introduction-
Des tests de grossesse sont effectués pour déterminer les taux de HCG (gonadotrophine chorionique humaine), une hormone sécrétée par le placenta pendant la grossesse.

HCG joue un rôle essentiel dans le maintien de la grossesse. Le test de grossesse urinaire (UPT) et les tests de grossesse sanguine confirment tous deux qu'une femme est enceinte en détectant cette hormone dans l'urine ou le sang d'une femme respectivement.

Différences de technique -
Le test de grossesse sanguine est effectué en laboratoire. Dans ce test, l'échantillon de sang d'une femme est prélevé par un technicien de laboratoire et analysé, dont les résultats prennent habituellement une journée et ne sont pas immédiats.


Les tests UPT peuvent être effectués à la maison ou en clinique par la femme elle-même en prélevant son échantillon d'urine dans une tasse et en transférant ensuite quelques gouttes d'urine dans la bandelette réactive à l'aide d'un compte-gouttes qui détecte l'hormone. Les résultats sont immédiatement visibles en quelques secondes, deux lignes indiquant une grossesse positive et une ligne indiquant une grossesse négative. C'est un moyen très simple et efficace de détecter une grossesse. Lors de ce test, des anticorps sont présents sur la bandelette et deviennent sensibles si l'hormone est présente dans l'échantillon d'urine.

Différence dans les indications -
La détection de l'hormone HCG dans un échantillon de sang confirme sa grossesse. Ce test est considéré comme très précis par opposition au test de grossesse urinaire car il donne un résultat quantitatif. Dans ce test, la concentration de l'hormone HCG correspondant aux jours de gestation (grossesse) est détectée et connue avec précision. Elle donne des résultats dès la semaine suivant l'ovulation. Si les taux de bêta HCG sont doublés si la grossesse progresse normalement, ils diminuent et si les tests répétés indiquent un avortement manqué. Un niveau élevé au début de la grossesse indique une grossesse multiple fœtale ou jumeau. Ce test est également utile pour les médecins afin d'exclure la grossesse extra-utérine, une condition où la grossesse se poursuit en dehors de la cavité utérine.

Une HCG inférieure à 5 mUI/ml est considérée négative pour la grossesse.
Un taux d'HCG de 25mIU/ml et plus est considéré positif pour la grossesse.
Le test de grossesse urinaire est effectué lorsque les femmes soupçonnent une grossesse après une absence de règles ou des rapports sexuels non protégés. C'est plutôt un test de dépistage. Le test ne peut être efficace qu'après deux semaines de grossesse. 99% de précision.

Les idées Clis
Les tests de grossesse sanguine sont plus sensibles et aident à détecter les grossesses précoces.
Elle confirme une grossesse précoce. Les tests de grossesse sanguine sont exacts. Il aide à suivre l'évolution de la grossesse pendant les 2 premiers mois. C'est cher, on ne peut pas le faire à la maison. Il ne donne pas de résultats immédiats. Un résultat faussement positif est possible lorsqu'une femme reçoit des injections de HCG pour le traitement de l'infertilité.
Le test de grossesse d'urine d'autre part est un test de grossesse très facile, pratique, simple et bon marché pour vérifier la grossesse. Cela peut être fait par les femmes elles-mêmes. Elle peut donner un faux résultat négatif si elle est faite tôt car la concentration de HCG ne sera pas assez élevée pour être présente dans l'urine.


Une question ? Nous avons oublié quelque chose ? n'hésitez pas à participer aux commentaires. Nous compléterons cet article avec plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *