Différence entre la tomodensitométrie et l’IRM


Mon frère a eu un accident vasculaire cérébral l'an dernier, nous l'avons emmené à l'hôpital et il a subi une IRM. Il a montré la partie de son cerveau où un vaisseau sanguin a éclaté, causant l'accident vasculaire cérébral.

Quelques années auparavant, l'outil habituel utilisé pour diagnostiquer les problèmes médicaux des organes internes de l'organisme est la tomodensitométrie. Aujourd'hui, les gens peuvent choisir lequel des deux ils veulent utiliser. Les deux machines sont utilisées pour diagnostiquer n'importe quelle condition médicale qu'ils ont, montrant des tranches du patient.

Tomodensitométrie assistée par ordinateur (CT)

La tomodensitométrie est un type spécialisé de machine à rayons X. Il combine la technologie des rayons X avec la technologie informatique, ce qui permet aux médecins de voir plus facilement les problèmes à l'intérieur du corps. Un patient est fait pour s'allonger sur une table qui glisse dans une ouverture circulaire. Un tube à rayons X tourne ensuite autour du patient et les données sont recueillies dans un ordinateur.

Il utilise le traitement numérique de la géométrie pour générer des images 3D des organes à l'intérieur du corps à partir des images radiographiques recueillies. La tomodensitométrie implique le fenêtrage, un processus qui manipule les données pour montrer les structures du corps en fonction de leur capacité à bloquer les rayons X.

A l'origine, les images collectées étaient des plans axiaux et transversaux mais les scanners modernes peuvent maintenant permettre de reformater ces données dans différents plans pour mieux voir les problèmes.

Une tomodensitométrie peut être risquée car elle implique des radiations et nécessite l'utilisation d'agents de contraste à base d'iode qui peuvent être absorbés par les tissus anormaux de l'organisme. Mais c'est l'alternative la moins chère.

Outre ses applications médicales, il est également utilisé dans d'autres domaines comme l'archéologie et le contrôle non destructif des matériaux.

Imagerie par résonance magnétique (IRM)

L'IRM est une technique d'imagerie médicale qui utilise des aimants et des ondes radio pour créer des images de structures internes du corps. Le processus consiste à faire allonger le patient sur une table qui est insérée dans un long cylindre qui est un aimant.

Ce champ magnétique aligne ensuite les atomes d'hydrogène dans les cellules du corps et recueille les signaux de ces atomes par l'intermédiaire d'une antenne. Il utilise des champs de radiofréquences pour envoyer des signaux et enregistrer des informations qui sont ensuite converties en images des parties scannées du corps. Les images sont plus détaillées que les images obtenues par tomodensitométrie, mais l'IRM n'est pas très bonne pour les scanners osseux.

Le champ magnétique et les ondes radio peuvent modifier le contraste des images pour mettre en évidence les différents tissus du corps. Les agents de contraste utilisés ne sont pas à base d'iode, il est donc plus sûr à utiliser et le plan d'imagerie peut être changé de haut en bas, devant et derrière.

Les idées Clis

La tomodensitométrie utilise les rayons X et la technologie informatique, tandis que l'IRM utilise les champs magnétiques et les ondes radioélectriques.Le scanner est moins cher que l'IRM.La tomodensitométrie utilise des agents de contraste à base d'iode, mais pas l'IRM.La tomodensitométrie est bonne pour les scanners osseux, mais pas l'IRM.L'IRM produit des images plus détaillées que les images obtenues par tomodensitométrie. 6. L'IRM permet de voir toutes les zones du corps à différents plans, alors que la tomodensitométrie ne le fait pas.


Une question ? Nous avons oublié quelque chose ? n'hésitez pas à participer aux commentaires. Nous compléterons cet article avec plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *