Différences entre le DIU et le contrôle des naissances par DIU


DIU ou contrôle des naissances par stérilet

Le contrôle des naissances fait référence aux méthodes ou aux dispositifs utilisés pour prévenir la grossesse. C'est ce qu'on appelle aussi le contrôle de la fertilité ou la contraception. Il existe diverses méthodes de contraception dont l'efficacité a déjà été démontrée. Il s'agit notamment de l'utilisation de préservatifs, d'éponges contraceptives et de diaphragmes. Il existe également des méthodes de contraception hormonale qui comprennent l'utilisation de pilules orales, d'anneaux vaginaux ou de timbres. De plus, la contraception injectable et les dispositifs intra-utérins sont des méthodes populaires de contrôle de la fertilité.

Dispositif intra-utérin (DIU) Contrôle des naissances

Essentiellement, le DIU ou dispositif intra-utérin est un dispositif en forme de T qui est placé à l'intérieur de l'utérus d'une femme. Le DIU n'est peut-être pas la méthode de contraception la plus populaire et la plus répandue aux États-Unis, mais c'est la méthode de contraception réversible la plus répandue dans le monde. Il existe différents types de DIU, mais seuls deux d'entre eux ont pu être approuvés aux Etats-Unis, le Paragard et le Mirena.

L'un des avantages de l'utilisation d'un DIU comme méthode contraceptive est qu'il montre une efficacité immédiate une fois posé. Cette méthode n'est pas trop contraignante pour le budget. Les femmes peuvent encore profiter de l'interaction sexuelle sans avoir à s'arrêter et à insérer l'appareil. La méthode du stérilet peut aussi durer au moins 5 ans, étant donné qu'elle est placée et ajustée parfaitement sur la muqueuse utérine des femmes. Le taux de réussite de la méthode du DIU est de 98 à 99 pour cent, mais il est intéressant de noter que le DIU ne donne pas aux femmes une garantie de protection contre les maladies sexuellement transmissibles. L'utilisation de préservatifs est toujours préférable pour les femmes qui ont décidé d'utiliser un dispositif intra-utérin pour le contrôle des naissances afin qu'elles puissent se protéger au maximum contre les MST. Un autre inconvénient de l'utilisation d'un DIU est qu'une femme peut avoir des règles plus longues et plus agonisantes. Mais il y a une chance que la douleur et la durée de la période diminuent après quelques mois. L'infection peut également se produire après des semaines de port de l'appareil et elle peut également entraîner des risques accrus de maladie inflammatoire pelvienne, qui peut également être une cause d'infertilité.

Système intra-utérin (IUS) Contrôle des naissances


Le système intra-utérin est essentiellement le même que le DIU, car il utilise également un petit dispositif en T inséré dans l'utérus de la femme. Cependant, l'une des principales différences par rapport au DIU est qu'il libère une hormone, la progestérone en particulier. L'hormone libérée du DIU est la même que l'hormone progestérone naturelle produite par les femmes dans leurs ovaires. Tout comme les DIU, les DIU peuvent durer jusqu'à cinq ans ou plus à l'intérieur de l'utérus de la femme et ne nécessitent aucune interruption lors des rapports sexuels. De plus, une DIU ne protège pas les femmes contre les MTS.

Le processus d'insertion du DIU et du DIU doit être effectué par un médecin ou une infirmière qualifié (e). En ce qui concerne la période menstruelle, l'effet du DIU est différent de l'issue possible qui peut résulter d'un DIU. Contrairement aux femmes qui ont un DIU, celles qui choisissent d'insérer un DIU peuvent avoir des règles plus légères, plus courtes et moins douloureuses.

Les idées Clis


Essentiellement, le DIU ou dispositif intra-utérin est un dispositif en forme de T qui est placé à l'intérieur de l'utérus d'une femme. Le système intra-utérin est fondamentalement le même que le DIU car il utilise également un petit dispositif en T inséré dans l'utérus de la femme.

L'une des principales différences entre un DIU et un DIU est qu'il libère l'hormone progestérone alors que le DIU n'en libère pas. L'hormone libérée du DIU est la même que l'hormone progestérone naturelle produite par les femmes dans leurs ovaires.


Une question ? Nous avons oublié quelque chose ? n'hésitez pas à participer aux commentaires. Nous compléterons cet article avec plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *