Différence entre l’EEG et l’IRM


EEG ou IRM

De nos jours, la plupart des maladies ont fait l'objet de nombreuses études et recherches afin de mettre au point le moyen le plus pratique et le plus sûr de guérir et de soulager. Au fil des ans, des millions de personnes dans le monde ont souffert de maladies. Les médecins et les chercheurs n'ont cessé d'intensifier leurs efforts pour développer de nouvelles méthodes et procédures afin de s'assurer qu'ils traitent les bonnes conditions. Avec tant de maladies qui peuvent présenter des signes et symptômes similaires, il appartient aux machines et aux procédures de diagnostic sophistiquées de s'assurer qu'elles sont capables de trouver la source du problème.

Avec les énormes améliorations apportées au diagnostic et au dépistage des maladies, il est indéniable que nous lisons des percées dans la guérison de certaines affections que l'on croyait autrefois incurables et mortelles. En outre, les médecins ont rapidement mis au point de nouvelles méthodes plus sûres pour tester leurs patients afin de prévenir d'autres préjudices ou d'autres préjudices, ainsi qu'un diagnostic erroné de maladies. Avec la vie d'un patient en jeu, il est donc impératif que les médecins utilisent les meilleures procédures diagnostiques qui peuvent les aider à prendre des décisions judicieuses et précises.

Il existe de nombreuses procédures de diagnostic utilisant des outils de diagnostic qui ont des fonctions et des utilisations différentes. Ces machines ont révolutionné la façon de travailler des médecins et ont rendu leurs jugements et leurs diagnostics plus précis. Parmi ces appareils, un EEG et une IRM ont été notés pour aider efficacement à faire des constatations précises sur l'état du corps. Cependant, ils sont entièrement différents les uns des autres.

Premièrement, un EEG est l'acronyme d'une électroencéphalographie. Il s'agit d'un test de diagnostic utilisant une machine spéciale qui détecte l'activité et le fonctionnement des ondes cérébrales. La machine est attachée au cuir chevelu pour enregistrer les impulsions électriques générées par notre cerveau. Fondamentalement, nos neurones déclenchent des stimuli électriques qui sont détectés et enregistrés par cette machine. Il est ensuite lu ou analysé par des médecins experts qui recherchent des anomalies électriques dans les résultats ou les résultats. Selon l'état suspecté, les médecins recherchent les activités anormales des ondes cérébrales, par exemple, des pointes ou des ondes aiguës qui sont habituellement observées chez les enfants atteints d'épilepsie. C'est ainsi que se déroule un EEG.


D'autre part, un IRM signifie Imagerie par Résonance Magnétique. Il est considéré comme une procédure de diagnostic avancé qui utilise des aimants et des ondes radio pour représenter une partie du corps testé. De plus, il s'agit d'une procédure non invasive qui permet de visualiser n'importe quelle partie interne du corps. Le concept repose sur un champ magnétique passé dans notre corps, qui crée ensuite une image du corps à l'étude. Avec cela, toutes les anomalies et anomalies sont détectées et vues.

Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez lire plus loin puisque seuls les détails de base sont fournis ici.

Les idées Clis :

Les procédures de diagnostic sont des moyens fiables de déterminer ce qui ne va pas avec le corps.

2. L'EEG analyse le fonctionnement des ondes cérébrales à l'aide d'impulsions électriques générées par les neurones.

3. L'IRM focalise un champ magnétique dans le corps pour créer une image et rechercher toute anomalie.


Une question ? Nous avons oublié quelque chose ? n'hésitez pas à participer aux commentaires. Nous compléterons cet article avec plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *