Différence entre EPF et CPF


EPF ou CPF

L'EPF et le CPF sont les deux types de fonds de prévoyance émis aux salariés. Elles sont mises en œuvre dans différents pays et comportent des clauses différentes.

EPF
EPF "est l'abréviation de" Employees'Provident Fund ", un outil de sécurité sociale pour les salariés en Inde et en Malaisie. Les dépenses d'un employé pour son logement et ses frais médicaux sont couverts par ce fonds, mais une partie de ce fonds, disons 40 p. 100, ne peut être touchée avant la cessation d'emploi ou la retraite de l'employé. Dans le cadre de ce programme, un certain pourcentage, actuellement de 12 p. 100, est déduit du salaire de l'employé et crédité à son FPE. Ce pourcentage est fixé par le gouvernement. Un montant égal est versé par l'employeur au fonds de l'employé. Un employé peut cotiser un montant plus élevé, s'il le désire, mais la part de l'employeur est limitée à un pourcentage fixe (actuellement 12 %).


CPF
Pour offrir aux singapouriens un régime de retraite sain, un compte de prestations obligatoires, appelé "Central Provident Fund", a été créé le 1er juillet 1955, afin que tous les singapouriens puissent bénéficier des prestations de retraite, de santé et de logement dont ils ont besoin. Depuis septembre 2010, la part de l'employeur a été révisée et augmentée de temps à autre, ce qui a donné lieu à une augmentation de 16 % et porté le fonds total à 36 %. Selon l'âge de l'employé, les taux de cotisation peuvent varier. Les employés âgés de 35 ans ou moins devraient cotiser 33 % de leur salaire, la quote-part de l'employé étant répartie comme suit: 20 % de son salaire et les 13 % restants étant à la charge de l'employeur.

Les idées Clis



Le programme EPF est un outil de sécurité sociale pour les salariés d'Inde et de Malaisie tandis que le programme CPF est destiné aux salariés de Singapour.

Dans le cadre du FPE, un employé peut cotiser 12 p. 100 ou plus de son salaire, tandis que dans le cadre du FCP, un employé peut cotiser une somme fixe de 20 p. 100 de son salaire.

Dans le FPE, la part de l'employeur est fixée à 12 %, tandis que dans le FPC, la part de l'employeur varie et commence à partir d'un minimum de 13 %.

Dans le FPE, 40 pour cent du total des fonds ne peuvent être touchés avant la date de sa retraite tant que l'employé n'est pas à la retraite.


Une question ? Nous avons oublié quelque chose ? n'hésitez pas à participer aux commentaires. Nous compléterons cet article avec plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *