Différence entre la chlorophylle A et B


Chlorophylle A ou B

Il n' y a pas de débat sur l'importance des plantes dans la vie de l'homme. En plus de garder notre environnement sain et de nous réjouir avec la verdure, il est également louable de nous nourrir avec des nutriments et des minéraux appropriés pour la consommation quotidienne. Cependant, les plantes sont aussi comme les humains. Ils ont aussi besoin de ce dont nous avons besoin pour soutenir la vie.
Le soleil est une source d'énergie particulière qui est à la fois maximisée par les plantes et les humains. La chlorophylle, un pigment vert, est présente dans toutes les plantes, algues et cyanobactéries et est essentielle pour obtenir l'énergie lumineuse. Il a été découvert pour la première fois par Joseph Bienaimé Caventou et Pierre Joseph Pelletier en 1817.

Les chlorophylles contiennent un anneau de polyphyrine. Il s'agit d'une molécule annulaire stable où les électrons peuvent migrer librement. Au fur et à mesure que les électrons se déplacent librement, l'anneau a le potentiel de perdre ou de gagner des électrons simplement et, par conséquent, la probabilité de fournir des électrons excités à d'autres molécules. C'est là que le processus de capture de la lumière par la chlorophylle pour se transformer en énergie tourne.


Il y a environ six structures différentes de chlorophylle, qui comprend la chlorophylle a, la chlorophylle b, la chlorophylle c1, la chlorophylle c2, la chlorophylle d, la chlorophylle f. Regardons entre les deux premières structures répertoriées.
La chlorophylle a, un pigment bleu-vert, est la plus courante et la plus répandue dans tous les organismes photosynthétiques qui évoluent à l'oxygène, comme les plantes supérieures et les algues rouges et vertes. Il contient des pigments sous-essentiels et accessoires qui en font le pigment prédominant de la photosynthèse. Il a une longueur d'onde d'absorption maximale de 430nm et 662nm du spectre électromagnétique, ce qui se traduit par violet et rouge. La formule moléculaire de la chlorophylle a est C55H72O5N4Mg.

La chlorophylle a peut également être présente en très petites quantités dans les bactéries soufrantes vertes, un photoautotrophe anaérobie.
La chlorophylle b, quant à elle, est un pigment jaune-vert présent uniquement dans les plantes et les algues vertes. Il fonctionne comme un pigment de récolte de lumière qui transmet l'excitation lumineuse à la chlorophylle a. Il a une longueur d'onde d'absorption maximale de 453nm et 642nm du spectre électromagnétique, ce qui correspond au bleu et au rouge. La formule moléculaire de la chlorophylle b est C55H70O6N4Mg.

Les idées Clis



La chlorophylle, un pigment vert, est présente dans toutes les plantes, algues et cyanobactéries et est essentielle pour obtenir l'énergie lumineuse.

La chlorophylle a, un pigment bleu-vert, est la plus commune et prédominante dans tous les organismes photosynthétiques qui évoluent à l'oxygène, tels que les plantes supérieures, les algues rouges et vertes, tandis que la chlorophylle b est un pigment jaune-vert qui n'est présent que dans les plantes et les algues vertes.

La chlorophylle a a une longueur d'onde maximale d'absorption de 430 nm et 662 nm du spectre électromagnétique qui se traduit par le violet et le rouge, tandis que la chlorophylle b a une longueur d'onde maximale d'absorption de 453 nm et 642 nm du spectre électromagnétique qui correspond au bleu et au rouge.


Une question ? Nous avons oublié quelque chose ? n'hésitez pas à participer aux commentaires. Nous compléterons cet article avec plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *