Différence entre la productivité brute et la productivité nette


Productivité brute ou nette

L'étude de l'écologie implique l'apprentissage des relations entre les organismes vivants et leur environnement. Il examine la façon dont ils ont vu le jour et comment ils s'influencent et s'entraident dans leurs environnements respectifs.

En écologie, la productivité désigne le taux de production de biomasse dans un écosystème. Il s'agit de la proportion d'unités de masse par unité de volume ou de surface par unité de temps. Dans les plantes, la productivité est déterminée par la synthèse de matières organiques à partir de molécules inorganiques en composés organiques plus simples. Ce processus est aussi appelé "production primaire", et c'est le processus dont dépendent tous les organismes vivants. Les producteurs primaires ou autotrophes forment la base de la chaîne alimentaire et produisent des aliments pour d'autres organismes.

Les producteurs primaires comprennent les algues marines, les plantes terrestres et les bactéries. Ils sont impliqués dans les processus de photosynthèse et de chimiosynthèse. La production primaire peut être soit la productivité primaire brute, soit la productivité primaire nette.

La productivité primaire brute (PBP) est le taux de la façon dont les producteurs d'un écosystème ou les autotrophes collectent et économisent une certaine quantité d'énergie chimique appelée biomasse à un moment donné. L'énergie de la biomasse peut être utilisée pour la conversion chimique, thermique et biochimique. Une partie de cette énergie est utilisée par les producteurs primaires pour la conversion en nutriments et en triphosphate d'adénosine (ATP) et le rejet de déchets, que l'on appelle la respiration cellulaire.


L'excédent ou la perte généré par ce processus est la Productivité primaire nette (PNP). C'est la différence entre la quantité d'énergie chimique utile produite par les plantes dans l'écosystème et la façon dont une partie de cette énergie est utilisée pour la respiration cellulaire. La centrale nucléaire sert à évaluer la fonction de l'écosystème et les effets du changement climatique sur celui-ci, à surveiller la santé des plantes et les changements de productivité au fil du temps, et à estimer le rendement d'une culture.

Tant que le taux de production de biomasse dépasse celui nécessaire à la respiration cellulaire, les plantes croîtront et se propageront. Plusieurs facteurs peuvent influer sur les marchés publics écologiques et les centrales nucléaires, comme le climat, le type de sol et la disponibilité de l'eau et des éléments nutritifs dans la région où elles sont cultivées.

l'heure actuelle, la charge humaine qui pèse sur l'écosystème soulève la question de savoir comment il peut soutenir la vie à l'avenir. Dans plusieurs régions du monde, la terre est si desséchée qu'aucune plante ne peut survivre, et le climat de la Terre a été fortement affecté par les changements climatiques et par le réchauffement de la planète qui est en partie causé par l'homme.

Les idées Clis



GPP "signifie" Productivité primaire brute ", tandis que" NPP "signifie" Productivité primaire nette ".

Les BPP sont le taux de récupération et d'économie de biomasse des producteurs primaires d'un écosystème dans un délai précis pour la conversion chimique, thermique et biochimique, tandis que les BPC sont le taux de perte ou d'excès qui est généré par le processus.

La biomasse produite est utilisée pour la respiration cellulaire des plantes qu'elle transforme en nutriments et en ATP nécessaires à la production cellulaire. Le GPP est utilisé pour la production cellulaire tandis que le NPP est la différence entre le GPP et la respiration cellulaire.

L'idéal est que la production de biomasse soit toujours supérieure à ce qui est nécessaire à la respiration cellulaire pour que les plantes puissent croître.


Une question ? Nous avons oublié quelque chose ? n'hésitez pas à participer aux commentaires. Nous compléterons cet article avec plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *