Différence entre le yoga et la méditation

i) Introduction

Étymologiquement, le mot « yoga » est une mauvaise prononciation anglaise du mot sanscrit « yog, » qui signifie empoigner, c’est-à-dire réunir deux entités pour qu’elles soient forcées à une relation étroite. Le mot « méditation » est un mot anglais qui signifie « la pratique de penser profondément en silence pour calmer l’esprit ».

ii) But du yoga

Selon la philosophie religieuse aryenne/hindoue, la conscience humaine (Atma) est un aspect plus subtil de la conscience supérieure considérée comme la seule source de toute la création. Il est constamment présent en tant que témoin (Atma) avec et à l’intérieur du système cerveau-corps humain. En se connectant à ce témoignage, la conscience (et donc avec une conscience supérieure) permettra à l’individu d’utiliser pleinement les capacités du système cerveau-corps et d’évoluer vers un niveau supérieur de conscience. Cette connexion est réalisée en créant un état mental « Sattvic », qui à son tour activera la fonction « Buddhi » du cerveau. Le yoga est le moyen d’ y parvenir.

iiiiii] La pratique du yoga

La pratique du yoga implique les huit étapes suivantes ou « Ashtanga » yoga: La pratique du yoga comporte les huit étapes suivantes

  • Yama se réfère au contrôle des émotions négatives telles que l’envie, la jalousie, l’inimitié, la cupidité, l’égoïsme, la passion, etc. Ces émotions et d’autres semblables excitent et dérangent l’esprit, l’empêchant d’atteindre un état mental tranquille ou « Guna Sattvic » essentiel pour l’activation de la conscience chez un individu;
  • Niyama se réfère au respect d’un ensemble de disciplines dans les activités physiques et mentales, par exemple, le maintien de bonnes pensées, la régularité et la ponctualité dans les horaires, l’abstention de l’excès d’indulgence dans les activités mentales et physiques, etc;
  • Asana se réfère à l’ensemble des exercices « yogiques » à effectuer en coordination avec l’inhalation et l’expiration de sa respiration. En plus de renforcer les muscles, ces exercices facilitent le flux d’énergie subtile dans le système cerveau-corps. Pendant l’exécution des exercices, le praticien doit examiner diverses parties du corps afin de s’assurer que les conditions prescrites pour les exercices particuliers sont respectées. Cela exige de diriger l’esprit vers ces endroits et de le laisser s’ y attarder quelques secondes. Cet exercice développe l’habitude de calmer l’esprit pendant quelques secondes;
  • Pranayama: Il s’agit de la respiration consciente ou la respiration avec conscience, ce qui facilite l’inhalation complète et profonde et l’expiration de la respiration. La théorie du yoga postule que le souffle contient de l’énergie « Praan », et la respiration consciente permet au système cerveau-corps d’absorber le maximum d’énergie fraîche et d’expulser le maximum d’énergie utilisée;
  • Pratyahara se réfère à l’intériorisation de la conscience en maintenant un état d’observation (témoin) des actions du corps et de son activité mentale;
  • Dharana se réfère à la concentration de l’attention – l’élève apprend à fixer les yeux et l’esprit sur un objet particulier pendant quelques secondes et à augmenter progressivement la durée;
  • Dhyana: Dans cette étape, la pratique de Dharana est tournée vers l’intérieur en gardant l’esprit concentré sur une pensée et en augmentant progressivement la durée de l’esprit reste avec cette pensée unique; et
  • Samadhi se réfère à l’état où le mental méditant devient un avec l’objet médité. Désormais, le voyage est un voyage de réalisation personnelle de soi, et le praticien voyage seul guidé de l’intérieur.
  • Méditation

    La méditation se réfère généralement à l’effort de vider le mental de toute pensée et d’augmenter progressivement la durée de cet état. Il ne prescrit aucune mesure particulière. De nos jours, cependant, les professeurs bouddhistes et de yoga emploient ce terme pour les étapes combinées de yoga de Pratyahara, Dharana, et Dhyana.

    Une question ? Nous avons oublié quelque chose ? n'hésitez pas à participer aux commentaires. Nous compléterons cet article avec plaisir.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *